On a testé...

Tour complet du Royal Clipper de chez Star Clippers

Royal Clipper, extérieur

8 juin 2019. Un spectacle sans pareil se dresse au large des côtes Cannoises. Au-delà des petits bateaux de pêcheurs, des frets et des yachts de luxe, une silhouette bleutée se profile à l’horizon. A son sommet se hisse cinq mâts titanesques, dont ses 42 voiles carrées sont repliées sur ses elles-mêmes.
Dès lors, on se dit que monter à bord relève d’un privilège, d’une fierté. Alors, lorsque la cloche du village sonne 10 heures et que la totalité des passagers débarque sur le port de plaisance de Cannes, nous profitons de l’instant pour partir visiter ce majestueux voilier. Tour complet du méga-yacht de Star Clipper, le Royal Clipper.

A la découverte du Royal Clipper

Il y a peu d’aventures qui procurent la même excitation et la même sensation de liberté que prendre le large à bord d’un voilier majestueux

Mikael krafft

Mikael Krafft est depuis toujours un homme épris de la mer. Sa passion mordante pour les voiliers a fait germer l’idée de partager son amour des voiliers avec le reste du monde. Admirateur des clippers des années 1900, Mikael Krafft s’est inspiré de ces anciens lévriers des mers pour la construction de ses futurs voiliers.  Ainsi sont donc né le Star Clipper, premier navire de la flotte en 1990, suivi du Star Flyer en 1991 et du Royal Clipper, livré en 2000. Alors qu’en 2001, le voilier gratte le titre de : « plus grand voilier de croisière entièrement gréé* actuellement en service» au Gusiness Book, dix-neuf années plus tard, le Royal Clipper n’a rien perdu de sa superbe.

*équiper un bateau de tout ce qui lui est indispensable pour être en état de naviguer (voiles, cordages, poulies).

1. A l’abordage du voilier

Avec ses 137 mètres de longueur pour 16 mètres de large, ses quatre ponts, ses 42 voiles de 5 000 m2 de voilure en dacron blanc ainsi que ses lettrages dorés peints sur sa coque bleu marine et blanche, le Royal Clipper impressionne. Fascine. Intimide. Son allure raffinée et élégante nous ferait même rappeler celui appartenant à une célèbre série de films sur des pirates produite par Disney. A tout hasard, un certain Black Pearl ?

Malgré tout le raffinement dont le voilier peut faire preuve à l’extérieur, le Royal Clipper n’a pas non plus à rougir de ce qu’il cache sous sa coque conçue par l’artiste Zygmunt Chore?. Avec un petit tirant d’eau de 5.52 mètres et un tonnage de 4.425 tonnes, le Royal Clipper est ce qu’on peut appeler un monstre des mers qui est capable de mouiller à l’endroit qu’il désire. Pratique pour sauvegarder au maximum les petits ports d’attache des villes d’escales ainsi que l’écosystème marin.

chaloupe royal clipper, star clippers
Chaloupe de transfert vers les ports d’escales

Il est environ 10h15 et il nous faut à présent embarquer à l’intérieur du Royal Clipper. Pour nous y rendre, nous devons d’abord monter à bord d’une chaloupe. Laquelle, nous fait passer juste en dessous de l’immense proue du voilier, en hommage à la fille de l’armateur Mikael Krafft, et à côté de la trappe arrière* avant de nous déposer sur la plateforme d’embarcation sur le côté du navire.
Après quelques marches à grimper pour rejoindre le pont principal, nous arrivons directement au niveau du Tropical bar. Une immense salle extérieure où se retrouvent les passagers pour prendre quelques verres accoudés au parapet et où l’équipage se produit parfois pour quelques animations. Un endroit chaleureux où les croisiéristes se retrouvent le soir afin de partager leurs anecdotes de voyage.

*plateforme d’accès direct à la mer

2. Tour complet du Royal Clipper

Très vite, les tonalités de couleurs et le style très baroque et vintage du Royal Clipper s’imposent à nous. Des matériaux nobles comme du bois d’acajou, des sièges et tabourets en teck, des cuirs et daim composent cette décoration luxueuse, mais sobre et sans lourdeur du navire. Tout est détaillé, fin, peaufiné, afin de (re)plonger le croisiériste dans l’ambiance old-school des vieux voiliers du XIXe siècle.

Si vous contournez de quelques pas le Tropical bar, vous trouverez la bibliothèque du bateau. Laquelle affiche toujours ce même style anglais : cheminée reproduite de la même façon que la Belle poque, des fauteuils Chesterfield au motifs à pois et des meubles en teck et en acajou. Un endroit plus que cosy pour les amoureux du calme et de la lecture qui souhaitent s’évader dans les pages de leurs romans.

hall du royal clipper, star clippers
La finesse des escaliers en fer forgé

3. Un atrium tout en raffinement

A l’opposé de ce Tropical bar se trouve l’entrée vers l’atrium, son piano bar et ses escaliers plongeant vers la salle de restauration trois étages plus bas. Si le lieu garde toujours ce même aspect très chaleureux, l’atrium possède quelques particularités qui mettent la pièce en valeur.

Dans ce lounge élégant, où un piano blanc à queue trône au milieu de la pièce comme l’élément central du décor, où des colonnes victoriennes sont construites aux quatre coins de la salle englobant des fresques en trompe-l’œil, nous retrouvons des fauteuils et sièges en velours agrémentés d’un socle en bois, ainsi que quelques tabourets disposés autour des escaliers en fer forgé.

Par beau temps, l’atrium resplendit d’une tonalité particulière grâce au fond vitré de la piscine principale qui laisse filtrer les rayons du soleil. Cela peut paraître anodin de voir simplement reluire les reflets de l’eau sur les colonnes, mais dans cette atmosphère empreinte de classicisme et d’histoires à raconter, le tableau devient aussi beau que contemplatif à regarder.

Atrium royal clipper
Les impressionnantes colonnes du Royal Clipper

L’escalier en semi-colimaçon de fer forgé dessert un étage plus bas le pont Clipper où se situe la boutique principale du bateau ainsi que les cabines de catégories 2, 3, 4, ainsi que les deux suites armateurs.

Enfin, au niveau du dernier pont, Commodore,  accessible via l’escalier de l’atrium se trouve le restaurant du bateau ainsi que quelques cabines de catégories 3, 4 et 5.

5. Des cabines authentiques

 La visite du Royal Clipper se poursuit avec la découverte des cabines qui sont classées sous huit catégories différentes. La catégorie 6 correspond aux cabines intérieures avec lit double, voire triple, (photos ci-jointes) avec une salle de bain avec douche. Ces dernières sont au nombre de 6 et se situent au niveau du pont Clipper.
Vient ensuite les catégories 5, 4, 3 et 2 qui par gradation vont d’une cabine avec vue extérieure à une cabine plus spacieuse avec un balcon.

À partir de la catégorie 1, des particularités entrent en scène. Ces dernières ont la spécificité de donner un accès directement sur le pont principal. Situées à l’arrière du voilier, ces dernières sont équipées d’un lit double, d’un mini-bar ainsi que d’une salle de bains à remous. En prime est servie une bouteille de champagne.

Viennent ensuite les cabines suites deluxe, situées au milieu du pont principal. Ces dernières sont composées d’une véranda privée, de lits jumeaux ou doubles, d’un salon, mini-bar et frigo, d’un room-service ainsi que d’un bain à remous.

Enfin, vient la dernière catégorie de cabine, la plus luxueuse du bateau et qui répond au nom de suite Armateur. Au nombre de deux, ces dernières portent bien leur nom puisque d’entrée de jeu, le charme opère. Lumière tamisée et petit escalier vous accueillent dans cette suite somptueuse. S’offre ensuite à vous, un salon ouvert sur un canapé en hauteur et son bar. Bois, teck, velours, cuir et daim sont les principaux matériaux qui ornent cette pièce.

6. A l’eau matelot

Enfin, notre tour operator du Royal Clipper s’achève avec la découverte du pont Soleil, le dernier étage du navire. Bien que les voiles soient repliées sur elles-mêmes, c’est un spectacle assez époustouflant à voir. Devant nous se dressent pas moins de cinq mâts titanesques où tout autour s’entremêlent des longueurs incalculables et indéfinissables de cordage et de nœuds marins. Un petit peu plus nous aurions l’impression de nous retrouver tout droit dans le prochain film de Pirates de Caraïbes.

Mats du Royal Clipper de Star clippers
C’est à se dévisser le cou

Alors que nous continuons d’arpenter les 137 mètres de long du pont sous le parquet brûlant, pendant que nos têtes se dévissent de notre cou à force de regarder le bout des mâts, nous arrivons à l’une des attractions phare du Royal Clipper. Tout à l’avant, au niveau de la proue et des quatre voiles carrées qui servent de gouvernail au navire, se trouve deux immenses filets de part en part de la proue. L’occasion de jouer les Jack et Rose de Titanic, de dormir sur les mailles en sentant l’air marin et le son des vagues se brisant sous la coque du voilier.

7. Cette croisière est-elle faite pour moi ?

La compagnie Star Clippers offre l’aventure et la tradition de la navigation à voile, tout en profitant d’un grand confort digne d’un yacht privé. Le style très victorien du voilier ne plaira pas sûrement au plus grand nombre et s’adresse plutôt à une catégorie bien spécifique de croisiériste. On aime ou non, il n’y a pas de juste milieu.

Néanmoins, la chaleur du bois et de ces vieux matériaux nobles pourraient satisfaire les jeunes personnes en manque d’authenticité.

Faire une croisière à bord du Royal Clipper est idéal pour ceux et celles qui auraient des tendances agoraphobes. Avec seulement 227 passagers au complet, vous serez très loin de ces gros paquebots des mers à l’instar.

8. Les prochaines destinations du Royal Clipper

Table d'orientation du Royal Clipper de Star Clippers
Table d’orientation du Royal Clipper de Star Clippers

Chez Royal Clipper, il y a une petite astuce qu’il vaut mieux connaître. La compagnie offre une réduction de 10% pour toute réservation à compter de janvier pour la saison estivale de la même année.
Concernant les destinations, la compagnie de Star Clippers est partout : transatlantique, Asie, Asie du Sud-Est et Méditerranée occidentale.

9. La future nouveauté 2020

Après avoir desservi les mers et les océans de cette terre au travers de ses trois voiliers, Star Clippers va bientôt accueillir un dernier navire : le Flying clipper. Plus grand, 162 mètres de long, plus spacieux, 220 cabines, le quatrième voilier de la compagnie sera capable d’accueillir jusqu’à 300 passagers.


[Form id= »1″]

Laisser un commentaire